Atelier de restauration
de mosaïques et d’enduits peints

L’Atelier de restauration a été créé en 1981 par les Départements du Rhône et de l’Isère pour sauvegarder et restaurer les mosaïques de Vienna antique. Aujourd’hui rattaché au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal, il occupe dans ses locaux un vaste espace spécifiquement conçu et équipé pour le traitement des mosaïques et des peintures murales.
L’Atelier fonctionne avec une équipe permanente de six restaurateurs.

LES MISSIONS
Conservation et restauration
L’Atelier intervient exclusivement pour des commanditaires publics : musées, services régionaux de l’archéologie, conservation des monuments historiques, collectivités territoriales. Il est sollicité dans le cadre de fouilles archéologiques pour le prélèvement de mosaïques et d’enduits peints. Il effectue également des études diagnostiques, des interventions de nettoyage et de consolidation sur des sites classés Monuments Historiques et collabore avec de nombreux musées pour le remontage et la présentation au public des œuvres restaurées.

À l’international, l’Atelier joue un rôle de premier plan, avec des commandes de restauration, des échanges scientifiques, des missions d’expertise. Parmi les opérations les plus remarquables :
– musée des Antiquités nationales de Beyrouth, restauration de deux mosaïques ;
– musée du Louvre Abu Dhabi, traitement d’un dallage ottoman et de sa fontaine en marqueterie de marbre.

En France, pour le musée du Louvre, l’Atelier a restauré de nombreuses mosaïques d’Antioche dont dernièrement la mosaïque des Saisons  et le pavement de l’église Sainte-Christophe de Qabr Hiram (Liban).
Pour les villes d’Aix-en-Provence, de Saint-Paul-Trois-Châteaux, l’Atelier a restauré de nombreuses mosaïques issues de découvertes récentes et pour la ville de Saint-Omer, les fragments de la mosaïque médiévale de Saint-Bertin.
À Saint-Romain-en-Gal, l’Atelier intervient sur les collections du musée pour leur entretien et leur restauration, notamment dans le cadre d’expositions temporaires.
Suite aux fouilles préventives réalisées par Benjamin Clément et son équipe (missionnés par Archeodunum) en 2017, et la découverte exceptionnelle de pavements, les opérations de restauration ont été engagées par l’Atelier dont  la mosaïque à la Ménade au masque et l’angle d’un tapis à fond noir au décor de thyrse.
Une exposition sera organisée au musée pour présenter le résultat de ces recherches.

Les diverses activités de l’Atelier sont publiées dans les actes des colloques de l’ICCM (International Committee for the conservation of mosaics) dont l’atelier est membre depuis 1983. L’équipe est par ailleurs membre de l’AFEMA (Association francophone pour l’étude de la mosaïque antique) depuis 1984.

Formation
L’Atelier travaille en collaboration avec l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’Institut national du patrimoine (INP) et des organismes étrangers pour l’encadrement d’étudiants en formation. Il apporte le complément pratique à l’enseignement théorique. En parallèle, l’Atelier accueille des étudiants de différents pays.

Médiation
L’Atelier, en lien avec le service des publics du musée, assure des activités de médiation auprès de publics jeunes et adultes, sous la forme de visites, de conférences et de stages d’initiation à la pratique de la mosaïque.
Visites
Chaque visite permet de découvrir des pièces remarquables à différents stades de leur traitement. Une occasion unique d’en savoir plus sur la fabrication des mosaïques antiques et sur les techniques appliquées pour leur conservation et leur restauration.
En 2019, cinquante visites commentées par l’équipe des restaurateurs ont permis à plus de 1 000 visiteurs de découvrir le travail de l’Atelier.
Ateliers
Des cours d’initiation à la technique de la mosaïque, guidés par des restaurateurs, sont également programmés. Des sessions destinées à un public adulte, deux ou trois cycles par an sont organisés en six séances : quatre mercredis soir  et deux samedis matin.

LES INTERVENTIONS
L’Atelier est intervenu sur près de 300 pavements (mosaïques, dallages de marbre et pavements variés) représentant une surface de l’ordre de 6 000 m2. Le quart de ces opérations correspond à des interventions in situ d’études diagnostiques, de nettoyages, de consolidations, et d’établissement de documentation descriptive, graphique et photographique. Les 3 000 m2 restants correspondent à des opérations de déposes, de restaurations et de présentations.

Sur l’ensemble des restaurations qui concerne 172  pavements, une grande partie correspond à des reprises de restaurations anciennes ou récentes (60 œuvres totalisant une surface de 600 m2 environ). Ces mosaïques, scellées sur des supports de ciment, de plâtre ou de résine, posaient des problèmes de conservation ou de présentation qui ont entraîné leur remontage sur de nouveaux supports et une remise en valeur de leur état de surface.

Atelier de restauration de mosaïques-Saint-Romain-en-Gal
Atelier de restauration de mosaïques-Saint-Romain-en-Gal
Atelier de restauration de mosaïques-Saint-Romain-en-Gal
Mosaique au décor de Thyrse-Atelier de restauration-Musée de Saint-Romain-en-Gal
Atelier de restauration de mosaiques à Saint-Romain-en-Gal
Viste de l'atelier de restauration de mosaiques à Saint-Romain-en-Gal
Atelier de restauration de mosaïques-Saint-Romain-en-Gal

Musées commanditaires des opérations de restauration depuis 1981

En France
Musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal
Musées de Vienne
Musée gallo-romain de Lyon-Fourvière
Musée dauphinois de Grenoble
Musée Savoisien de Chambéry
Musée de Conflans – Albertville
Musée des Beaux-Arts de Valence
Musée d’archéologie tricastine de St-Paul-Trois-Châteaux
Musée de Soyons
Musée Denon de Chalon sur Saône
Musée Bargoin de Clermont-Ferrand
Musée des Beaux-Arts d’Angers
Musée archéologique de Langres
Musée du Président-Jacques-Chirac à Sarran
Musée d’Art et d’Histoire de Chaumont
Musée d’Arras
Musée de l’hôtel Sandelin de Saint-Omer
Musée départemental d’Épinal
Musée historique lorrain de Nancy
Musée de la Cour d’Or de Metz
Musée des Beaux-Arts et d’archéologie de Besançon
Musée d’archéologie du Jura – Lons le Saunier
Musée départemental d’archéologie de Bavay
Musée des Beaux-Arts de Meaux
Musée des Antiquités de Rouen

Musée Rolin d’Autun
Musée Greuze de Tournus
Musée de Bibracte – Mont Beuvray
Musée Fenaille de Rodez
Musée de Feurs
Musée de Tauroentum de St-Cyr-les-Lecques
Musée archéologique d’Orange
Musée archéologique de Nîmes
Musée d’Aquitaine de Bordeaux
Musée du site archéologique de Mariana
Musée Calvet d’Avignon
Musée Granet d’Aix-en-Provence
Musée d’Histoire de la Ville de Marseille
Musée d’archéologie méditerranéenne (Vieille Charité) de Marseille
Musée des docks romains (Marseille)
Musée du Louvre
Musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye

À l’étranger
Musée National de Beyrouth (Liban)
Antiquarium du site des villae romaines à Carthage (Tunisie)
Musée du site de Volubilis (Maroc)
Musée d’art islamique de Doha (Qatar)
Musée du Louvre Abu-Dhabi (Emirats Arabes Unis)