Exposition temporaire – 4 février – 27 juin 2021

L’Art et la Matière. Céramiques antiques et contemporaines

Plus d’une centaine d’œuvres pour un dialogue unique entre savoir-faire traditionnels et créations artistiques.

L’exposition « L’Art et la Matière. Céramiques antiques et contemporaines » a pour ambition de faire dialoguer les productions de Vienna antique avec l’art de la céramique contemporaine.

Afin de valoriser ses collections et avec la collaboration des archéologues Armand Desbat et Cécile Batigne (Laboratoire ArAr, Archéologie et Archéométrie), le musée de Saint-Romain-en-Gal présente ici de manière inédite un panorama des productions céramiques romaines attestées à Vienna. Fruits d’un transfert technologique en provenance de la péninsule italique ou de traditions potières locales, ces céramiques livrent des témoignages essentiels sur les habitants de cette riche cité : leurs savoir-faire, leurs pratiques culinaires ou cultuelles…
Depuis la fin des années 1960, au cours des différentes campagnes de fouilles, le site de Saint-Romain-en-Gal a livré des dizaines de milliers de tessons de terre cuite, éléments importés ou produits sur place. La vallée du Rhône a toujours constitué un lieu idéal d’échange et de création. De l’Antiquité à nos jours, l’art des potiers et des tuiliers s’est développé de manière opportune sur les bords du fleuve.
Cette tradition céramique se poursuit encore, et ce depuis des siècles à quelques kilomètres du musée, à la poterie des Chals à Roussillon, où Jean-Jacques Dubernard, auquel cette exposition rend particulièrement hommage, et Nathalie Pouzet exercent leurs talents depuis plus de quarante ans. Cet atelier participe à une pratique artistique née au début du XXe siècle. Elle consistait, pour certains peintres et sculpteurs, à apprivoiser l’art de la céramique, à se confronter à des productions antiques, soit de manière personnelle, soit en collaborant avec des potiers, pour exprimer tout leur art face à des contraintes et à des possibilités multiples.
Les œuvres présentées au sein de cette exposition illustrent ces rencontres artistiques, pour la plupart de premier ordre, avec Anne Dangar, Gérard Lachens, Maurice der Markarian ou encore Lassaâd Metoui.
La légende dit que même Pablo Picasso aurait hésité à s’installer à la poterie des Chals pour s’essayer à la céramique, mais il préféra l’atelier Madoura de Vallauris. Des prêts exceptionnels de de l’artiste et de Louise Bourgoin seront présentés en clôture de l’exposition.

Cette exposition donnera la parole aux commissaires scientifiques qui, interviewés, ont répondu aux questions suivantes : leur premier contact, leur premier souvenir, leur première émotion avec la poterie, la céramique ; Comment est née leur vocation de potier/céramologue ; Leur formation, leur parcours ? Les caractéristiques de leur démarche artistique / professionnelle ; Leurs relations à la terre/à la céramique; Leurs liens à la matière, au matériau autant d’un point de vue physique que philosophique ; Un moment fort de leur carrière ; Quelle rencontre les a le plus marqués ? Quels liens tissent l’archéologue et le potier aujourd’hui ; Quelles sont les conditions d’un dialogue entre les deux (lien avec l’archéologie expérimentale).

Des animations, des rencontres et des initiations à l’art de la céramique seront proposées pendant toute la durée de l’exposition.

L’accès aux expositions temporaires est inclus au droit d’entrée musée et site
Plein tarif : 6€
Tarif réduit : 3€

Céramiques communes Saint-Romain-en-Gal
Vase rond Lassaad Metoui
Tête-Nathalie Pouzet-Poterie des Chals
Maurice Des Markarian-Musée de Saint-Romain-en-Gal