Les réserves du musée

L’essentiel du travail de conservation des œuvres – inventaire, étude, recherche, restauration – est réalisé dans les réserves. Peu visible, cette intense activité contribue à enrichir la connaissance des collections et assure la conservation, pour les générations futures, de notre patrimoine.
La construction du musée de Saint-Romain-en-Gal (1992-1996) posait comme préalable la construction de nouvelles réserves, répondant à des exigences précises en termes de sécurité, de rangement et de conservation. Un vaste espace de 1200 m2 leur a été dédié.
Après un déménagement difficile, les collections ont pris place dans des locaux bien mieux adaptés que les anciens greniers, caves et placards.
Ces nouvelles réserves permettent l’étudie et la valorisation de quelques 100 000 objets archéologiques, en céramique, en métal, en os, en verre et en bois, facilement accessibles. Depuis vingt ans, le musée les redécouvre et mène un travail systématique et rigoureux, conduit par le service scientifique.

Réserves du musée de Saint-Romain-en-Gal